Menu Fermer

Les 7 meilleurs conseils de perte de poids pour les hommes et les femmes de plus de 40 ans

Les 7 meilleurs conseils de perte de poids pour les hommes et les femmes de plus de 40 ans

Une perte de poids durable peut être obtenue grâce à des habitudes quotidiennes simples et efficaces.

La perte de poids est un sujet tellement polarisant et sensible, surtout si vous faites partie de la foule plus âgée.

Malheureusement, les taux d’obésité – quel que soit l’âge, le sexe ou l’appartenance ethnique – continuent d’augmenter et font que le symptôme du surpoids semble de plus en plus « normal ».

Cependant, normal ne veut pas dire sain.

Les 7 meilleurs conseils de perte de poids pour les hommes et les femmes de plus de 40 ans

Je crois fermement au traitement de la cause profonde d’une situation, pas d’un symptôme. Il existe une variété de causes physiologiques qui peuvent entraîner une augmentation de la graisse corporelle.

La bonne nouvelle est qu’il existe différentes techniques perte de poids que vous pouvez ajouter à votre style de vie, qui sont durables et scientifiquement prouvées.

Ces techniques sont basées sur l’optimisation de vos hormones, l’amélioration de votre production d’énergie au niveau cellulaire et l’augmentation de votre métabolisme.

Donc, si vous voulez savoir comment perdre du poids efficacement, voici 7 meilleurs conseils pour les hommes et les femmes de plus de 40 ans.

  1. Mangez un arc-en-ciel d’aliments.

En moyenne, à l’âge de 30 ans, la plupart d’entre nous commencent à voir des signes de vieillissement.

L’un des symptômes les plus courants du vieillissement est une diminution de la production de nos hormones sexuelles telles que la testostérone, les œstrogènes, la progestérone et l’hormone de croissance humaine (HGH).

Ces hormones sont essentielles pour maintenir la masse musculaire maigre et la taille corporelle souhaitée. L’un des moyens les plus importants d’augmenter et d’équilibrer correctement vos hormones sexuelles est de manger les meilleurs éléments constitutifs possibles.

Pour fournir à votre corps les minéraux, les vitamines et les graisses saines nécessaires à la production d’hormones, vous pouvez envisager de manger une variété de légumes de couleurs différentes, de viandes et produits laitiers nourris à l’herbe, de crustacés et de fruits de mer à faible teneur en mercure, tels que le saumon, le hareng, le maquereau. Et les sardines.

L’avocat, l’olive, la noix de coco, les noix et l’huile de palme de source éthique sont de bons exemples de graisses saines à incorporer.

  1. « Faire » de la vitamine D.

La vitamine D ressemble en fait plus à une hormone qu’à une vitamine. Il est essentiel pour de nombreuses fonctions physiologiques de notre corps, y compris la production d’autres hormones.

Malheureusement, nous sommes nombreux à avoir une carence chronique en vitamine D. Nous pouvons produire de la vitamine D à partir de l’exposition au soleil et des aliments que nous mangeons.

Cependant, nous ne pouvons produire qu’une petite quantité de vitamine D à partir des aliments, une exposition au soleil appropriée et sûre est donc essentielle.

Pour produire de la vitamine D, vous devez vous exposer brièvement aux rayons UVB du soleil, qui sont les plus fréquents de 11 h à 15 h.

Certains facteurs qui affecteront la quantité de vitamine D que votre corps produira comprennent votre âge, votre teint, la durée et la quantité de peau exposée au soleil, ainsi que l’endroit où vous vivez géographiquement.

Le Conseil de la vitamine D est une merveilleuse ressource à explorer pour plus d’informations sur les méthodes sûres pour augmenter la production de vitamine D.

  1. Arrêtez de stocker les graisses.

L’insuline est l’hormone qui permet à nos cellules d’absorber le glucose (sucres) dans notre sang pour la production d’énergie. Il stimule également notre corps à stocker l’excès de glucose sous forme de graisse corporelle.

La meilleure façon de vous éviter de stocker les sucres en excès sous forme de graisse est de réduire votre consommation de glucides simples et d’aliments contenant des sucres ajoutés.

Nous avons tous des besoins en glucides différents, en fonction de nos métabolismes individuels et de nos niveaux d’activité.

L’une des meilleures façons de modérer la quantité de sucre que vous consommez est de commencer à incorporer des graisses saines dans votre alimentation.

Votre corps peut brûler les graisses comme carburant. En fait, lorsque vous entraînez votre corps à utiliser les graisses comme source de carburant, il deviendra plus efficace pour brûler votre propre graisse corporelle et perte de poids.

  1. Dormez

Le sommeil est essentiel pour la récupération physiologique et mentale, la régulation hormonale et le contrôle de la glycémie, qui peuvent tous jouer un rôle dans la quantité de graisse corporelle que nous stockons.

Il existe un certain nombre de techniques que vous pouvez immédiatement utiliser pour améliorer la qualité de votre sommeil, notamment dormir dans une pièce noire et baisser votre thermostat à 68 degrés.

La lumière bleue de votre éclairage intérieur et de vos appareils électroniques peut affecter la quantité de mélatonine que vous produisez, ce qui est nécessaire pour un sommeil profond et réparateur.

Diminuez l’exposition à la lumière bleue en portant des lunettes de type Blue Blocker après le coucher du soleil et en éteignant les médias numériques (smartphones, tablettes et télévision) une heure avant le coucher.

Une autre étape importante à franchir est d’éliminer la consommation de caféine l’après-midi et le soir, surtout si vous êtes lent à métaboliser la caféine.

  1. Produire de l’énergie.

Les mitochondries sont les petites centrales électriques de nos cellules qui produisent de l’énergie. Tout comme la production d’hormones diminue vers l’âge de 30 ans, l’efficacité de nos mitochondries diminue également.

Soutenir nos mitochondries peut être un simple jeu d’addition et de soustraction. Nous devons ajouter plus de composants qui renforcent nos mitochondries, comme une bonne nutrition, du sommeil, de l’exercice et une exposition au soleil appropriée.

Tout aussi importante est l’élimination des facteurs qui stressent et affaiblissent nos mitochondries, comme la consommation excessive de sucre, l’exposition aux toxines environnementales et domestiques et le stress.

  1. Diminuez votre inflammation.

L’inflammation est directement corrélée à l’obésité et à presque toutes les autres maladies chroniques, telles que le cancer, la démence, les maladies cardiovasculaires, l’arthrite et le diabète.

Certaines des causes les plus courantes de l’augmentation de l’inflammation dans notre corps sont la consommation de viande et de produits laitiers d’élevage industriel, de gras trans et d’huiles végétales.

Des exemples d’huiles végétales inflammatoires comprennent les huiles de canola, de tournesol, de carthame, de maïs et de soja.

Le sucre joue également un rôle en alimentant l’inflammation dans notre corps, ce qui est une autre raison de réduire la consommation de sucre.

  1. Déplacez-vous.

L’activité physique est essentielle pour brûler les graisses et augmenter le métabolisme. Deux des formes d’exercice les plus efficaces sont la musculation et l’entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT).

Ces deux formes d’exercice soutiennent le maintien de la masse musculaire maigre, favorisent la croissance des mitochondries et créent une cascade métabolique et hormonale avec des avantages physiologiques prolongés.

Bien que le HIIT soit explosif et de nature rapide, tout individu peut bénéficier d’une activité à une vitesse ou à une intensité qui devient physiquement fatigante et augmente le rythme cardiaque.

Travailler avec un professionnel de la santé peut être utile lors de la formulation d’un programme de nutrition et d’exercice pour atteindre vos objectifs de santé et de forme physique et de perte de poids.

Cela est particulièrement vrai si vous souhaitez utiliser des travaux de laboratoire pour établir une base de référence et suivre vos progrès.

Quand il s’agit d’autosurveiller vos progrès, laissez tomber l’échelle.

Si vous perdez la même quantité de graisse que vous gagnez en muscle, une balance de poids corporel traditionnel ne sera d’aucune utilité. L’une des meilleures façons de suivre vos progrès peut être aussi simple que de prêter attention à la façon dont vos vêtements sont ajustés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

-IRELOOP-